samedi 5 mai 2012

Méricourt 62680 Le terril 97 Nature vivante - Minéral mort



Dans quelques mois la richesse de la terre arable va foisonner d'épis face aux restes rejetés de l'énergie donnée aux machines et aux foyers des hommes - le pain et la chaleur




Bouleaux blancs ( boulot noir !) La pluie écrit sur le terril, trace des lignes


crédit photos Jean-Claude



13 commentaires:

  1. OUI La pluie laisse toujours tri=op de traces je trouve mais la pluie est nécessaire aussi Mauvais temps ici aussi Jean CLAUDE donc tu ne dois pas être jaloux HIHIHI
    SUperbe ta première photo ce vert est magnifique et d'ici tout me semble si magique aussi
    BISOU

    RépondreSupprimer
  2. Un contraste entre ce vert et le noir des terrils !!!
    Merci Jean-Claude.
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir non pas de changement non non
    Demain sera le même jour que ce matin mais peut-être que je
    me lèverai plus tard Là il y aura alors du changement
    RIRE
    BONNE soirée Jean-CLAUDE

    RépondreSupprimer
  4. Les larmes des hommes
    sur ces terres délaissées
    feront renaître la vie

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  5. Quand la nature reprend ses droits !!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonne journée à toi aussi Jean CLAUDE bisou

    RépondreSupprimer
  7. La Nature gagne toujours (enfin, je l'espère ;))

    RépondreSupprimer
  8. Avec beaucoup de chaleur je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
  9. florian de NIMES13 mai 2012 à 05:10

    Je viens te dire bonjour

    RépondreSupprimer